Cask Festival 2019

Brexit? Not for me!

Il ne se passe pas une journée sans que brexiteers et remainers s’écharpent à la House of Commons (celle avec les fauteuils verts et le gars qui crie « Ordeeer…order… » toutes les 5 secondes) ou à la House of Lords (avec les fauteuils rouges et des gens encore plus âgés). Bien malin qui saura deviner ce qui va se passer d’ici le 22 mai…non…le 30 juin…non…le 31 octobre. Et bien moi, j’ai décidé de faire comme si de rien n’était, lassé par le sujet et ses inévitables rebondissements qui ne rebondissent pas bien haut au final.

Ce n’est pas un secret : j’adore la Grande-Bretagne et Londres en particulier. Toutes les excuses sont bonnes pour y retourner (festival, anniversaire d’un bar, mise en perce d’un cask…). Dans un précédent article, je vous listais déjà mes endroits favoris. Et bien, je reviens cette fois avec une nouvelle vidéo et d’autres lieux.

La raison principale de ce voyage était le Cask 2019. Ce festival, consacré exclusivement aux bières chaudes et plates (libérez-vous des clichés voyons !), se tenait à Bermondsey. Pratique pour aller visiter les nombreuses brasseries toutes proches. Malgré un lieu sombre et littéralement humide, l’ambiance était chaleureuse. Il faut dire que la longue file vers l’unique bar prêtait à faire des rencontres. Nos deux compatriotes de l’étape, Brussels Beer Project et Brasserie de l’Ermitage n’avaient pas à rougir face aux ales britanniques, tant le Black Swan (baltic porter à la mûre) et la Berto’s Early Breakfast (IPA à l’orange sanguine) faisaient honneur au contenant roi du jour.

Parmi les locaux, j’épinglerais :

  • Aquarius, And My Name is RalphPomona Island, une Mosaic & Simcoe DDH IPA ;
  • Stupid Sexy Suffolk BlendLittle Earth Project, BA East Anglian Sour Red ;
  • JackpinFramework, pale ale avec Cascade, Columbus et Centennial ;
  • Lord Nelson 2019Elusive/Weird Beard, Nelson Sauvin farmhouse ale ;
  • Citrus Haze IPABurning Soul, pale ale avec Citra et Simcoe ;
  • High ScoreMad Squirrel, IPL avec Chinook et Centennial.

Mais revenons un peu en arrière : en marge du festival Cask, Anspach&Hobday avait prévu, la veille dans son bar The Pigeon, un tap takeover de la brasserie Little Earth Project, spécialisé dans les bières de fermentation mixte dans le Suffolk. Alors, outre les sublimes The Eeepa et The Three Threads de A&H, les bières suivantes des invités du soir m’ont totalement conquis :

  • Organic Harvest Saison (2018) ;
  • Folly Road (2018) ;
  • Hedgerow Blend (2018) ;
  • Stupid Sexy Suffolk (Blend 2).

Histoire de se sustenter, je ne pourrais trop vous conseiller le célèbre Borough Market et sa foultitude de stands les plus alléchants les uns que les autres.

L’estomac remis en selle, pourquoi ne pas vous rendre à The Craft Beer Co. à Covent Garden. C’était assez difficile pour moi de sortir de ce bar, surtout après avoir dégusté :

  • Advocate SalvationWylam, Pale Ale ;
  • Cascadian Blonde AleTempest, blonde ale au cask ;
  • Riding EastBeatnikz Republic, NEIPA ;
  • Big Dipper (2019)Magic Rock, DIPA.

The Craft Beer Co. Covent Garden

Je m’en voudrais de ne pas vous parler du black pudding & egg mayo sandwich de Fernandez & Wells pour clôturer cette petite escapade outre-Manche.

Fernandez & Wells

Mais on me chuchote que le Cask Pub & Kitchen va bientôt fêter ses 10 ans. Ça sent déjà l’Eurostar…

#StayTuned

Fondateur de Meet my Beers! - Co-organisateur du BXLBeerFest - Reporter Happy Beer Time - Créateur de Souvenir d'un Soir
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *